Nombre total de resultats :8154
Numéro Année Premier vers Dernier vers Description Auteuricone de tri Mots Clefs Références Sur l'air de ...
$7610 1736 / 1784 Certain émérite envieux De ce doyen des étourdis.

15 vers

Voltaire Contre J.-B. Rousseau

Voltaire, Oeuvres complètes, t.16a, p. 438-40

$7611 1736 / 1820 Qu’il est mauvais cet œuf cuit dans sa coque ! Il t’aima peintre, et te hait barbouilleur.

Dixain

Voltaire Epigramme contre J.-B. Rousseau

Oeuvres complètes de Voltaire, t.XVIa, p.443-44.

$7612 1738 On dit qu’on va donner Alzire C’est du seul plaisir de médire.

Sixain

Voltaire Contre J.-B. Rousseau

CLG Grimm en août 1786 - Oeuvres complètes de Voltaire, t.18a

$7614 1743 avril Lorsque pour tenir la balance De le voir rire à nos dépens.

25 vers

Voltaire L'Europe au début de la guerre de Succession d'Autriche

Voltaire, Oeuvres complètes, t.28b, p. 447-49.

$7616 1748 En vain la fortune s’apprête Mais il ne donne point de tête

Sixain

Voltaire Epigramme sur Boyer, théâtin, évêque de Mirepoix, qui aspirait au cardinalat.

F.Fr.15142, p.249 - Voltaire, Oeuvres complètes, t. 30a, p. 488-89

$7617 1760 ? Savez-vous pourquoi Jérémie Qu’un jour Le Franc le traduirait.

Quatrain

Voltaire épigramme contre Le Franc de Pompignan

Choix d'épigrammes, p.177 - Voltaire, Oeuvres complètes, t. 30a, p. 457-58

$7618 1758 ? Martin Fréret, orateur de café, Chacun te fuit pour ne t’entendre pas.

7 vers

Voltaire Epigramme sur Fréret qui avait écrit contre Newton

Voltaire, Oeuvres complètes, t. 32a, p.423-24

$7681 Cet ennemi du genre humain, Ou qui lui présente du pain.

Dizain

Voltaire Epigramme de M. de Voltaire contre J.B. Rousseau

F.Fr.13651, p.87

$7712 1768 Auteur sublime, inégal et bavard Ce temps est proche, et sera fort plaisant.

241 vers

Voltaire La guerre civile de Genève, ou les Amours de Robert Covelle.

Satiriques du Dix-huitième siècle, p.3-35 - 59-72 - Poésies satyriques, p.111-160

$7713 1768 Quand deux partis divisent un empire, Et cependant lui seul avait raison.

300 vers

Voltaire La guerre civile de Genève, ou les Amours de Robert Covelle.

Satiriques du Dix-huitième siècle, p.3-51 - Poésies satyriques, p.111-160

$7714 1768 Quand sur le dos de ce lac argenté Pour s’amuser de la guerre civile.

229 vers

Voltaire La guerre civile de Genève, ou les Amours de Robert Covelle.

Satiriques du dix-huitième siècle, p.3-51 - Poésies satyriques, p.111-160

$7715 1768 Nos voyageurs devisaient en chemin ; Qui boit en paix, et dort avec Suzon !

218 vers

Voltaire la guerre civile de Genève, ou les Amours de Robert Covelle.

Satiriques du Dix-huitième siècle, p.3-51 - Poésies satyriques, p.111-160

$7716 1768 Des prédicants les âmes réjouies Contre la paix qu'on venait de conclure.

164 vers

Voltaire La guerre civile de Genève, ou les Amours de Robert Covelle.

Satiriques du Dix-huitième siècle, p.3-51 -  - Poésies satyriques, p.111-160

$7717 1771 ? Siècle où je vis briller un un suivi d’un quatre, Les oiseaux ne sont plus, et c’est nous qui régnons.

109 vers

Voltaire Voltaire, Les Deux siècles

Satiriques du dix-huitième sièle, p.99-103

$7718 1772 Barbouilleurs de papier, d’où viennent tant d’intrigues, Cabalons pour Chloris, et faisons des chansons.

181 vers

Voltaire Voltaire. Les Cabales

Satiriques du dix-huitième siècle, p.70-76 - Poésies satyriques, t.II, p. 39-45

$7719 1771 ? Jeannot, souviens-toi bien que la philosophie Et peut-être à ton tour deviendras-tu prélat.

Dialogue

Voltaire Voltaire, Le père Nicodème et Jeannot

Satiriques du dix-huitième siècle, p.104-08

$7720 1772 Lorsque le seul puissant, le seul grand, le seul sage, Imitez le bon Dieu, qui n’en a fait que rire.

118 vers

Voltaire Voltaire, Les Systèmes

Satiriques du dix-huitième siècle, p.109-13

$7721 1774 Que fais-tu dans tes champs, au coin d’une masure ? Adieu donc ; bon voyage au pays des chimères

Dialogue

Voltaire Voltaire, Dialogue de Pégase et du vieillard

Satiriques du dix-huitième siècle, p.113-21

$7722 1761 A ces beaux jeux inventés dans la Grèce, Messieurs les sots, je dois, en bon chrétien, Vous fesser tous, car c’est pour votre bien.

121 vers

Voltaire Voltaire, Les chevaux et les ânes Ou Étrennes aux sots

Satiriques du dix-huitième siècle, p.122-26

$7816 Un ramoneur à face basanée, Et trente en sus pour l’ennui qu’il nous cause. »

18 vers

Voltaire Contre Desfontaines le sodomite

Versiculets et texticules, p.226

Syndiquer le contenu