Mode d'emploi

Mode d’emploi

 

Pour le choix des textes, l’arbitrage entre les sources, l’esprit et la finalité du corpus etc. on se reportera à la rubrique Présentation.

 

Principales manipulations

Le choix des textes à consulter s’opère en documentant une ou plusieurs des zones d’interrogation de la rubrique Liste des textes. Par exemple année = 1720 sélectionne 206 fiches / Mots clés = Law, 169 fiches / 1720 + Law = 97 fiches (à la date de rédaction de la présente notice).

Les fiches ainsi sélectionnées forment une liste dans des fenêtres d’une vingtaine d’occurrences à chaque fois, classées par défaut sur le Numéro. La liste des fenêtres placée au bas permet de passer d’une fenêtre à une autre.

Avec le même résultat de présentation, il est également possible de faire directement une consultation sur l'ensemble du texte, en documentant la rubrique Texte.

 

Pour lire ensuite le texte des fiches ainsi sélectionnées, on clique sur le numéro (marqué en bleu)

On revient sur l’ensemble des fiches préalablement sélectionnées en cliquant sur le bouton Retourner vers la liste. Le numéro de la fiche qui vient d’être consultée apparaît en surbrillance.

Il est possible de trier l’ensemble de la base ou un ensemble de fiches sélectionnées en cliquant sur la tête de colonne des rubriques Numéro / Année / Premier vers / Dernier vers / Auteur

La fonction Rechercher n’apparaît pas si elle n’est pas demandée. Elle existe bien pourtant. Il suffit d’actionner le raccourci clavier (par exemple Commande +F sur Mac) pour qu’elle soit opérante. Mais elle n'est active que pour le contenu de la fiche sélectionnée.

La fonction Zoom, accessible par les raccourcis clavier habituels (Commande + ou – sur Mac) permet d’ajuster les fenêtres au format de l’écran et d’améliorer la lisibilité.

 

Les rubriques d’interrogation

Numéro

La numérotation n’a aucune signification particulière. Elle est un simple reflet de l’avancement de l’enquête. Par exemple la série initiale $001-01616 est la reprise des textes contenus dans le Chansonnier historique de Raunié. L’emploi de cette numérotation est pourtant recommandé pour les renvois et références dans d’éventuels travaux. Par convention le numéro sera précédé du signe $.

 

Premier/Dernier vers 

Un instrument utile pour retrouver des textes qui n’ont ni auteur, ni titre, ni indication d’origine, ce qui est le cas général. On se souviendra à ce propos que les poèmes sont sujets à modification d’une recopie à l’autre. Si la recherche par le premier vers ne donne rien, essayer par le dernier. C’est souvent efficace.

 

Année

Les dates, reprises des chansonniers, sont souvent approximatives, les recueils n’étant  pas toujours d’accord entre eux. Les diverses datations ont été reportées, souvent avec l’indication du chansonnier source. Une seule date est la preuve que celle-ci peut être considérée comme fiable.

 

Auteur

Une rubrique fort peu fournie, ce qui signale la prudence d’auteurs conscients du danger qu’il y aurait à se faire connaître. Un texte signé a toute chance d’être inoffensif ou de s’en prendre à un personnage sans poids social.

 

Mots-clés

Une rubrique délicate à documenter. Pour être le plus efficace possible, elle essaie de cumuler trois fonctions. La première, classique : recherche par nom propre, titre d’œuvre, institution (par exemple Académie française) ; la deuxième par inclusion dans une grande catégorie, par exemple : Théâtre, opéra, littérature. Elle n’est cependant sur ce plan à peu près exhaustive que pour les deux catégories Calotte et Jansénisme ; la dernière enfin propose le titre du poème ou un court résumé de son contenu. Les trois peuvent naturellement se cumuler. La dernière présente l’intérêt de permettre un dépouillement rapide sans recours au texte même, puisque cette rubrique est présente dans la présentation des fiches sélectionnées et autorise donc un défilement rapide des mots-clés.

 

Références

Leur présentation est immuable. Se succèdent dans l’ordre : Raunié, BnF Clairambault, BnF Maurepas, autres BnF, Arsenal, Mazarine, BHVP, autres Bibliothèques parisiennes, Bibliothèques de province, recueils contemporains. On trouvera à la fin de cette présentation la liste des principales abréviations utilisées.

 

Variantes et notes

Il a fallu renoncer à reproduire l’intégralité des variantes. Elles sont innombrables. N’ont été retenues, et encore pas toujours, que les plus significatives. Le lecteur intéressé par un texte particulier aura donc tout intérêt à se reporter aux chansonniers et recueils répertoriés dans la rubrique Références. En revanche la rubrique Notes signale les textes qui ont fait l’objet d’une réécriture partielle ou complète, ou qui font partie d’un ensemble de plusieurs poèmes. Dans quelques cas, pour des textes courts, on a superposé sur la même fiche deux versions divergentes.

Quant aux notes, elles sont de deux natures différentes. Sans indication finale, elles sont le fait de l’éditeur moderne. Sinon, elles sont suivies des sigles suivants : (M.) [manuscrit] qui signale une note trouvée dans un manuscrit que celui-ci soit mentionné ou non. (R) [Raunié] est une forme d’hommage à un prestigieux prédécesseur. Les notes d’Emile Raunié ont parfois vieillies ; elles n’en sont pas moins en général fort précieuses, le travail de documentation de l’ancien conservateur à la Bibliothèque Nationale ayant été très sérieux. (M.) (R) : information fournie par un manuscrit et reprise par Raunié. Dernière possibilité : mention du manuscrit ou de l'auteur source de la note.

Il est évident que le travail d’annotation mériterait d’être approfondi. Ce sera un autre chantier, ouvert quand le dépouillement aura été achevé.

 

 

Abréviations des principales sources dépouillées

 On trouvera les références plus rarement utilisées en se reportant à la rubrique Bibliographie.

 

Raunié : Emile Raunié, Chansonnier historique du XVIIIe siècle. Recueil de chansons, vaudevilles, sonnets, épigrammes, épitaphes et autres vers satiriques et historiques, formé avec la collection de Clairambault, de Maurepas et autres manuscrits inédits, Paris, A.Quantin, 1879-1884, 10 vol

 

Clairambault, Maurepas, Castries : les trois principaux chansonniers, qui comptent chacun plus de dix volumes rien que pour la période retenue. A ce titre il a paru utile de les signaler. On notera qu’un effort particulier de repérage a été fait pour le chansonnier Castries qui est toujours mentionné, tant pour les années que pour la référence du Timbre pour permettre une éventuelle enquête sur ces deux indicateurs. Ce choix est motivé par le fait que le chansonnier Castries, conservé pour une part à la BnF et pour une autre à la Mazarine, propose systématiquement une date et un timbre pour tous les documents qu’il reproduit.

Les bibliothèques parisiennes ont une présentation simplifiée. Aucune indication pour la Bibliothèque Nationale de France pour laquelle ne sont retenues que les mentions F.Fr. (Fonds Français) et Nouv.acq.fr (Nouvelles acquisitions Francaises). Pour les autres : Arsenal, BHVP (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris), Institut, Mazarine, Sainte-Geneviève.

 

Barbier : Chronique de la Régence et du règne de Louis XV (1718-1765) ou Journal de Barbier, première édition complète, Paris, 1857, 8 vol.

 

Barbier-Vernillat : Barbier, Pierre et Vernillat, France, Histoire de France par les chansons, Paris, Gallimard, 1957. Tome III, Du jansénisme au Siècle des Lumières.

 

Bois-Jourdain : Mélanges historiques, satiriques et anecdotiques de M. de B… Jourdain, écuyer de la grande écurie du Roi (Louis XV) ; contenant des détails ignorés ou peu connus sur les événements et les personnes marquantes de la fin du règne de Louis XIV, des premières années de celui de Louis XV et de la Régence, 1807, 3 vol.

 

Bouhier-Marais : Correspondance littéraire du Président Bouhier. Lettres de Mathieu Marais (1724-1737), Saint-Étienne, 1980-1988, 7 vol.

 

Buvat : Gazette de la Régence, janvier 1715-juin 1719, E. de Barthélémy, 1887.

 

Calotte : références classées selon l’année de parution de l’édition : 1725, 1726, 1732, 1735, 1752, 1754, Supplément I, Supplément II. Voir leur description dans la rubrique Bibliographie.

 

CLG Raynal, ed. Tourneux : Correspondance littéraire, philosophique et critique par Grimm, Diderot, Raynal, Meister etc. […]. Notices, notes, table générale par Maurice Tourneux, 1877, Paris, Garnier, 20 vol. Les tomes I et II reproduisent les Nouvelles littéraires rédigées par Raynal de 1747 à 1755 contenant nombre de textes satiriques.

 

CLG, éd. Tourneux : Correspondance littéraire, philosophique et critique par Grimm, Diderot, Raynal, Meister etc. […]. Notices, notes, table générale par Maurice Tourneux, 1877, Paris, Garnier, xx vol.

 

CLG [éd. Kölving] : Friedrich Melchior Grimm, Correspondance littéraire. Edition critique par Ulla Kölving. Centre international d’Etude du XVIIIe siècle, Ferney-Voltaire, à partir de 2006, 6 volumes parus.

Au fur et à mesure de leur parution, les références à cette édition remplacent celles de l’édition Tourneux.

 

CLK : Correspondance littéraire de Karlsruhe (1757-1781) en cours de publication. Seul volume paru : juillet 1766-décembre 1768.

 

CLM : Correspondance littéraire de Moscou en cours de publication. Seul volume paru: VIII,3 (1788-1789).

 

Cl Mannheim : Correspondance littéraire de Mannheim (1753-1758) en cours de publication. Seul volume paru (II,2) : 1754-176

 

CLS, 1775 : Correspondance littéraire secrète 7 janvier – 24 juin 1775, éd. Par Tawfik Mekki-Barrada, Acta universitatis Gothoburgensis ; Paris, Touzot, 1987.

 

CLS, 1776 : Correspondance littéraire secrète 29 juin - 28 décembre 1776, éd. par Barbro Ohlin, Acta universitatis Gothoburgensis; Paris, Touzot, 1987

 

Collé : Journal et mémoires de Charles Collé sur les hommes de lettres, les ouvrages dramatiques et les événements les plus mémorables du règne de Louis XV (1748-1772), Paris, 1868, 3 vol.

 

Correspondance secrète : Correspondance secrète inédite sur Louis XVI, Marie-Antoinette, la Cour et la Ville de 1772 à 1792, publiée d'après les manuscrits de la bibliothèque impériale de Saint-Péterbourg, avec une préface et des notes de M. de Lescure, Paris, Plon, 186, 2 vol.

 

CSPL: Correspondance secrète, politique et littéraire, ou Mémoires pour servir à l'histoire des cours, des sociétés et de la littérature en France depuis la mort de Louis XV, Londres, Adamson, 1787-1790, 18 volumes.

 

Délassements : Les délassements d'un galant homme, ou Fruits agréables de la lecture et de la conversation par l'abbé S.[aint]-M.[artin], Amsterdam, Boussière, 1743.

 

Gastelier : Gastelier, Jacques-Élie, Lettres sur les affaires du temps (1738-1751) en cours de publication. Seul volume paru: (IV,1) : 1738-1741

 

Hardy : Siméon-Prosper Hardy, Mes loisirs ou Journal d'événements tels qu'ils parviennent à ma connaissance, Presses de l'Université Laval, 2008 et suiv.

 

Kageneck : Lettres de M. de Kageneck au baron Alströhmer sur la période du règne de Louis XVI de 1779 à 1784, publiées avec une préface de L. Léouzon le Duc, Paris, 17884 [en réalité extrait de la Correspondance secrète, politique et littéraire]

 

La Harpe : Correspondance littéraire adressée à Son Altesse Impériale Mgr le Grand-Duc, aujourd'hui empereur de Russie et à M. le comte André Schowalow, chambellan de l'impératrice Catherine II, depuis 1774 jusqu'à 1789, par Jean-François de la Harpe, seconde édition, à Paris, chez Migneret imprimeur, an XII - 1804, 6 tomes en 3 vol.

 

Marais : Marais Mathieu,  Journal de Paris, 1715-1727, édition établie par Henri Duranton et Robert Granderoute, Saint-Etienne, 2004, 2 vol.

 

Marville : Lettres de M. de Marville, lieutenant général de police au ministre Maurepas (1742-1747) publiées d’après les originaux par A. de Boislisle, Paris, Champion, 1896-1905, 3 vol.


Mémoires secrets : Mémoires secrets pour servir à l’histoire de la République des Lettres en France, depuis 1762 jusqu’à nos jours. La référence renvoie à deux éditions parues sous ce titre : L’ancienne, Londres 1777-1789, en 36 volumes. La nouvelle, sous la direction de Christophe Cave et Suzanne Cornand, qui a commencé à paraître en 2009 (Paris, Champion) 5 volumes parus. Les références à l’ancienne édition sont remplacées au fur et à mesure de la parution de nouveaux volumes.

 

Piron : Œuvres complètes illustrées de Alexis Piron, éd. Pierre Dufay, Paris, 1928-1931, 10 vol.

 

Poésies satyriques : Poésies satyriques du dix-huitième siècle, Londres, 1782. [Édité par Sautreau de Marsy]

 

Suard, CL ; Jean-Baptiste-Antoine Suard, Correspondance littéraire avec le margrave de Bayreuth (1773-1775). Edition établie, présentée et annotée par Éric Francalanza, Paris, Champion, 2010, 979 p.

 

Turin : Cità di Torino, Biblioteche civiche e raccolte storriche, BCT MS 12. Recueil des poésies sur l’affaire du P. Girard, jésuite, avec la Demoiselle Cadière, le P. Cadière Dominicain, l’abbé Cadière et le P. Nicolas, carme Déchaussé. MDCCXXI

 

Van Strien: Kees Van Strien, Voltaire in Holland 1736-1745, Louvain-Paris-Walpole MA, Éditions Peeters, 2011.

 

Varsovie ridicule : Varsovie ridicule et autres pièces nouvelles, Londres [Amsterdam ?], 1740

 

Voltairomanie : La Voltairomanie, ou Lettre d’un jeune avocat en forme de Mémoire, en Réponse au libelle du Sieur de Voltaire, intitulé Le Préservatif in La Voltairomanie avec le préservatif et le Factum du Sr. Claude-François Jore, Londres, 1739