Épigramme

Sur la marquise de Nesle1
J’ai des amants2, je suis jeune et bien faite,
J’ai beaucoup d’agrément,
L’on dit partout que je suis fort coquette,
Que je le fais souvent ;
Je leur réponds, sans en faire la fine,
Je suis Mazarine, moi, je suis Mazarine3.

  • 1. Armande‑Félicité de la Porte‑Mazarin (1691‑1729) mariée en 1709 à Louis III de Mailly, marquis de Nesle. Elle fut la mère des quatre sœurs qui obtinrent successivement les faveurs de Louis XV (comtesse de Vintimille, comtesse de Mailly, duchesse de Lauragais, duchesse de Châteauroux). (R)
  • 2. Il paraît même qu’ils étaient nombreux ; parmi les plus distingués on citait M. le Duc, auquel succéda bientôt le prince de Soubise, remplacé à son tour par Richelieu. La passion de Mme de Nesle pour l’aimable duc fut si violente qu’elle voulut le disputer les armes à la main à l’une de ses rivales, Mme de Polignac, les deux dames se battirent au pistolet dans le bois de Boulogne, et Mme de Nesle fut blessée à l’épaule. Le mari faisait contre mauvaise fortune bon cœur, et se laissait aller à une douce gaieté si l’on énumérait en sa présence les amants de sa femme. (R)
  • 3. Elle était petite‑fille d’Hortense Mancini. (R)

Numéro
$0142


Année
1716

Sur l'air de ...
Sur l'air Moi, pour Mme de Nesle

Description

Sixain


Références

Raunié, II,101 - Clairambault, F.Fr. 12696, p. 106 - Maurepas, F.Fr.12628, p.331 -  F.Fr12800, p.419 - Arsenal 2937, f°159r

Mots Clefs
Marquise de Nesle, galanteries