Critique du ballet de la Princesse de Navarre

Critique du ballet intitulé la Princesse de Navarre1
Le jour qu’on baigna la Dauphine,
Par un excès de propreté,
Peut-être aussi par curiosité
Une femme de chambre peu fine
La regardant par tous les bouts
Et la visitant pièce à pièce :
Ah ! Ah ! dit-elle, une princesse est en tout faite comme nous.
Le récit qu’elle en fit parut extraordinaire
Et digne d’être mis au jour :
Aussi le lendemain Voltaire en a-t-il amusé la cour.

  • 1. Critique du ballet intitulé la Princesse de Navarre fait par Voltaire à l’occasion du mariage de M. le Dauphin avec l’Infante d’Espagne représenté à Versailles le 23 mars devant Leurs Majestés (M.).

Numéro
$3182


Description

11 vers


Références

Clairambault, F.Fr.12713, p.99 - Maurepas, F.Fr.12648, p.103 - F.Fr.10477, f°230 - F.Fr.13658, p.41 - NAF.9184, p.407

Mots Clefs
Voltaire, mariage du Dauphin, La Princesse de Navarre, ballet