Sans titre

Un jour loin du sacré vallon1,
Un serpent mordit Jean Fréron.
Savez-vous ce qu’il arriva ?
Ce fut le serpent qui creva2.

  • 1. 16 janvier 1763. Il court dans le monde une épigramme sur Fréron, qu’on dit être de M. de Voltaire : elle est tapée, mais mal digérée : on en jugera (M.)
  • 2. Cette épigramme, originairement en grec, ensuite traduite en latin, enfin mise en français, se trouve dans le dictionnaire de La Martinière (M.)

Numéro
$2213


Année
1763

Auteur
Voltaire

Description

Quatrain


Références

F.Fr.15141, p.377 (nombreuses variantes de détail) - Mémoires secrets, I, 163 - Choix d'épigrammes, p.156 - Voltaire, Oeuvres complètes, t.51b, p.492-94

Mots Clefs
Voltaire, Fréron