Voltaire à La Noue

Voltaire à La Noue,

auteur de la tragédie de Mahomet,

en lui envoyant ladite tragédie

Mon cher La Noue, illustre père

De l’invincible Mahomet,

Soyez le parrain d’un cadet

Qui sans vous n’est pas fait pour plaire.

Votre fils est un conquérant,

Le mien a l’honneur d’être apôtre,

Prêtre, fripon, dévot, brigand ;

Q’il soit le chapelain du vôtre.

 

Réponse

Ce cadet, cher Voltaire, outré dans sa fureur,

En me glaçant d’effroi, me remplit trop d’horreur.

Sa morale effrenée a de quoi me déplaire ;

Malgré tant de beautés mon cœur est courroucé ;

Avant qu’il soit reçu chapelain de l’’aîné,

A Bicêtre il lui faut six mois de séminaire.

Numéro
$8147


Année
1741

Auteur
Voltaire / La Noue

Description

8 + 6 (Réponse)


Références

Maurepas, F.Fr.12635, p.323

Mots Clefs
Voltaire, La Noue, tragédie de Mahomet