Vers sur M. Roy, poète

Pour venger le public justement irrité

D’un calomniateur, d’un poète infecté,

Il faudra désormais le peindre trait pour trait

Lui placer cornes au front, mettre au bas du portrait :

Jamais le cordon noir dans l’empire des Gaules

D’un si lâche coquin n’a croisé les épaules1.

  • 1. Vers sur M. Roy, poète, Au sujet de sa nomination à l’ordre de Saint-Michel

Numéro
$8000


Description

Sixain


Références

NAF.9184, p.405

Mots Clefs
Vers sur M. Roy, poète, Au sujet de sa nomination à l’ordre de Saint-Michel