Vers sur Frédéric, roi de Prusse

Vers sur Frédéric, roi de Prusse

Frédéric profana mille talents divers

Les humains l’admiraient ; ils furent ses victimes.

Barbare en actions et philosophe en vers,

Il chanta les vertus et commit tous les crimes.

Ennemi de Vénus, cher au dieu des combats,

De carnage et de sang son âme fut nourrie ;

Cent mille hommes par lui reçurent le trépas,

      Et pas un n’en reçut la vie.

Numéro
$7686


Description

Huitain


Références

F.Fr.13651, p.263

Mots Clefs
Vers satiriques sur Frédéric, roi de Prusse