Sans titre

Voltaire1 qui se croit le sublime, le rare,
Et dont l’acharnement aussi noir que bizarre
Veut à force écraser le fameux Crébillon,
N’est qu’un rimeur pillard plein de présomption
Electre une braillarde,
IPhise une babillarde,
Clytemnestre une égrillarde
Et Pylade un bon ami !
Oreste est un méchant diable,
Egiste un homme exécrable,
L’auteur encore plus sifflable
Que dans Sémiramis.

  • 1. Comme M. de Voltaire a été obligé de suspendre huit jours la représentation de sa pièce pour y faire les changements qui étaient indispensables, on a imaginé de le loger à Saint-Lazare, où l’on enferme les jeunes gens qu’on veut corriger (Raynal).

Numéro
$3915


Année
1750

Description

12 vers


Références

CLG Raynal, ed. Tourneux, I, 406-07

Mots Clefs
Théâtre : Oreste, Sémiramis, autant de pièces exécrables de Voltaire