Analyse de Sémiramis

Analyse de Sémiramis

Décoration
Au fond le château du Seigneur,
De l'un des deux côtés église et presbytère,
Et de l'autre le cimetière :
Voilà ce qu'a trouvé le grand décorateur.

Premier acte
Au premier, un Gascon, plus fou que Philoctète,
Fait voir un échappé des Petites-Maisons ;
Du pauvre roi meurtri le coffre de toilette
Où l'on trouve un billet qui contient ses raisons.

Deuxième acte
Au second, près du trône, on voit l'impiété
Répéter les leçons d'un affreux fanatisme
Dans un sermon usé, par la fadeur dicté ;
La reine leur oppose un triste cagotisme.

Troisième acte
Tout entier le troisième est rempli de spectacle ;
Dans une seule scène, ô ciel, combien de gens !
Un synode, un conseil, la reine et ses amants,
Puis du tombeau Ninus revenant par miracle.

Quatrième acte
Au suivant, de son sort Ninus sait la fin,
Et puis par des efforts de mécanique usée,
Il donne fort au long l'histoire de Persée ;
Il reconnaît sa mère et lui dit tout enfin.

Cinquième acte
Au cinquième, fracas et grand meurtre au tombeau.
Sémiramis y meurt à la place du traître,
Pénitente, contrite, enfin ce qu'il faut être.
Crébillon eut grand tort de rater ce morceau.

 

Numéro
$3808


Année
1748

Auteur
Piron ?

Description

5 x 4 (décoration + 5 actes)


Références

Clairambault, F.Fr.10718, p.307-08 - CLG Raynal, ed. Tourneux, I,208

Mots Clefs
Théâtre, Description satirique de la Sémiramis de Voltaire