Impromptu sur la tragédie de Catilina

Impromptu sur la tragédie de Catilina

par M. Crébillon
Si Quinault vivait encore !
Loin d’oser toucher sa lyre
Je ne me ferais pas dire
De prendre ailleurs mon effort.

Usurpateur de la scène,
Petits bâtards d’Apollon,
Attendez que Melpomène
Soit veuve de Crébillon.

 

Numéro
$3315


Année
1748 décembre

Auteur
Roy (Pierre-Charles)

Description

2 x 4

Notes

Pour l'attribution à Roy, voir Polinger,p.240.


Références

Clairambault, F.Fr.12718, p.447 - F.Fr.13659, p.159 - F.Fr.15151, p.320 et 402 - F.Fr.15153, p.ç - Toulouse BM, MS 861, p.235 - Gastelier, lettre du 9 janvier 1749

Mots Clefs
Théâtre, Crébillon, Catilina, tragédie