Sur une ode composée par un misérable poète

O Catinat, quelle voix enrhumée

De te chanter ose usurper l’emploi1 !

Mieux te vaudrait perdre ta renommée

Que la cueillir de si chétif aloi.

Honni seras, ainsi que je prévois

Par cet écrit. Et ne sais, à vrai dire,

Remède aucun, sinon que contre toi

Le même auteur écrive une satire.

  • 1. Sur une ode composée par un misérable poète satirique à la louange de M. Catinat.

Numéro
$7508


Année
Inconnue

Auteur
Rousseau, J.-B.

Description

Huitain


Références

Choix d'épigrammes, p. 56 - Épigrammes de J.-B. Rousseau, p.41

Mots Clefs
sur une mauvaise ode à la louange de Catinat