Sur un mauvais poète nommé Le Roi,

Le roitelet de Melpomène,

Porté sur l’aile du Frelon,

Se croyant au moins un aiglon,

Prétendit voler sur la scène.

Hélas, un seul coup de sifflet

En eût chassé mon roitelet ;

Mais le pauvre eut beau s’ébattre,

Mon oisillon tout essoufflé

Ne peut s’élever au théâtre

Timoléon1 fut sifflé.

  • 1. tragédie de La Harpe.

Numéro
$7889


Auteur
Écouchard-Lebrun

Notes

Sur un mauvais poète nommé Le Roi, qui ne put jamais parvenir à faire jouer ses tragédies. Il était grand ami de Fréron



Références

Écouchard-Lebrun, p.398

Mots Clefs
Sur un mauvais poète nommé Le Roi