Sur Monsieur le duc de Chartres

Sur Monsieur le duc de Chartres

Vous faites rentrer notre armée.

L’Angleterre très alarmée.

Vous en louera,

Et vous joindrez à ce suffrage

Les lauriers et le digne hommage

            De l’Opéra.

 

Quoi ! vous avez vu la fumée 

Quel prodige ! La renommée

Le publiera.

Revenez vite, il est bien juste

D’offrir votre personne auguste

            À l’Opéra.

 

Tel cherchant la toison fameuse,

Jason sur la mer orageuse

Se hasarda.

Il n’en eut qu’une, et pour vos peines

Je vous en promets deux douzaines

            À l’Opéra.

 

Chers badauds, courez à la fête,

Pressez-vous, criez à tue-tête

            Bravo, bravo.

Cette grande action de guerre

Est telle qu’on n’en voit guère

            Qu’à l’Opéra.

 

Grand prince, poursuis ta carrière,

Franchis noblement la barrière

            Et cetera.

Par une si rare entreprise,

À jamais tu t’immortalises

            À l’Opéra.

Numéro
$7045


Année
1774

Description

6 x 6


Références

BHVP, MS 555, f°120r - BHVP, MS 705, f°238r-238v

Mots Clefs
le duc de Chartres, bouffon général d'Opéra