Sur les comédiens-français

Sur les comédiens-français

La Duclos à ce que l’on dit

Prête à d’Usez son large étui,

Par ma foi, il en cuira.

Alléluia.

 

La Dancourt d’un air résolu

Dit, par ma foi j’ai bien f…

Après moi f… qui voudra,

Alléluia.

 

La Quinault, à ce que l’on dit,

N’a point encore tâté du v…

Mais moi je ne crois pas cela,

Alléluia.

 

Ne parlons pas de la Beaubourg

Qui ne vaut rien ni nuit ni jour,

À Montfaucon envoyez-là,

Alléluia.

 

Crois-moi ma pauvre Chanvallon

Ne montre à personne ton c…

Dis qu’il n’y a point de poil là,

Alléluia.

 

La Dangeville en badinant

Prête son cu et son devant,

Chacun à son goût choisit là,

Alléluia.

 

La Chaise pour un écu

À tout venant montre son cu ;

A la fin il lui en cuira,

Alléluia.

 

À voir le nez de la Minnie

On n’ose prendre le déduit,

Il est certain qu’elle pue là,

Alléluia.

Numéro
$8152


Année
1713

Description

7 x 3 + refrain


Références

Maurepas, F.Fr.12645, p.101

Mots Clefs
Sur les comédiennes du Français : Dancourt, Duclos, Quinault, Chanvallon, Dangevile, La Chaise, La Minnie