Sur le différend du Parlement avec l’exécuteur de la haute justice

Sur le différend du Parlement

avec l’exécuteur de la haute justice

                La monture qui l’autre jour

Promena dans Paris d’un pas grave et tranquille

L’abbesse d’un couvent où présidait l’Amour,

Fit naître un différend qui partagea la ville.

Le Parlement voulait que son exécuteur

Fournit à ses dépens l’âne triomphateur ;

L’avare exécuteur répondit : Dieu me damne,

C’est votre corps, Monsieur, qui doit me fournir l’âne.

Numéro
$7197


Année
1750

Auteur
Rulhière le cadet

Description

Huitain

Notes

Le texte se trouve dans les Parisian Police Reports (N°417) sans autre annotation que la mention de l'auteur supposé.


Références

BHVP, MS 661, f°47v

Mots Clefs
Sur le différend du Parlement avec l’exécuteur de la haute justice, Maquerelle (la Pâris?) promenée