Sur la rentrée du parlement

Sur la rentrée du parlement

Louis plus grand qu’Alexandre

A trouvé le nœud gordien ;

Tout est en réjouissance,

Tout chérit le souverain.

En secret du ministère

À l’aide du Président

Il a percé le mystère.

Ah ! grand Dieu ! il était temps !

Louis, etc.

 

Chassons, chassons la tristesse.

Le retour du Parlement

Du Roi nous rend la tendresse.

Fêtons cet événement,

Il va par une ordonnance

Rendre à la religion

Ainsi qu’aux lois de la France

Leur vraie constitution.

Chassons, etc.

 

Allons rendre nos hommages

À notre grand sénateur,

De l’île allons au rivage

Célébrer notre bonheur.

Que la poudre et le salpêtre

S’élèvent dans les airs,

Courons terminer la fête

Par nos chants et nos concerts.

Allons, etc.

 

Les habitants de Sarcelles

Ont fait planter le lutrin

Dans le cellier d’Isabelle

Pour y chanter ce refrain.

Morgué, plus de préambule

Pour la Constitution ;

Pour reconnaître la Bulle

J’aurons l’absolution

Allons, etc.

Numéro
$7385


Année
1753

Sur l'air de ...
Si des galants de la ville

Description

4 x 8


Références

F.Fr.10479, f°379

Mots Clefs
Sur la rentrée du parlement