Sur la disgrâce de la Morival

Sur la disgrâce de la Morival
Venez avec tristesse
Brillante jeunesse
Qui tous les jours
Me faisiez la cour
Venez me voir tour à tour
Plaignez mes douleurs
Messieurs les fouteurs
Serez-vous mieux ailleurs
Car quand l’endroit vous déplaisait,
Chez moi vous disiez
Tourne,
Tourne et retourne,
L’envers aussitôt paraissait.

Numéro
$5095


Année
1716

Description

13 vers


Références

Arsenal 2937, f°180r

Mots Clefs
Sur la disgrâce de la Morival