Sur Gin, détestable traducteur d’Homère

Sur Gin, détestable traducteur d’Homère

Ce faux Grec, au laid minois,

Plus babillard qu’une agasse,

Moitié franc, moitié sournois,

Sans cesse brouille et tracasse.

Pestard de société,

Pédant, niais et commère,

Tout mot par lui répété,

Est traduit, interprété

Aussi mal que son Homère.

Numéro
$7909


Auteur
Écouchard-Lebrun

Description

Dizain


Références

Écouchard-Lebrun, p.429

Mots Clefs
Contre Gin, détestable traducteur d’Homère