Les trois Bernards

Les trois Bernards
Dans ce pays trois Bernards sont connus :
L’un est ce saint ambitieux, reclus,
Prêcheur adroit, fabricateur d’oracles,
L’autre Bernard est celui de Plutus,
Bien plus grand saint, faisant plus de miracles,
Et le troisième est l’enfant de Phébus,
Gentil Bernard dont la muse féconde
Doit faire encor les délices du monde
Quand des deux saints on ne parlera plus1.

  • 1. Quand des premiers on ne parlera plus.

Numéro
$5467


Année
1732

Auteur
Voltaire

Description

Huitain

Notes

Voir la note de présentation dans CLG, IV,244, note 38 et le poème de Fontenelle sur le même thème, en $4705


Références

Stromates, I, 235 - CLG [éd.Kölving], IV,244 (1757) - Voltaire, Oeuvres complètes, t.20a, p.578-79

Mots Clefs
St Bernard, Samuel Bernard, Gentil-Bernard, Voltaire, Fontenelle