Sonnet en bouts rimés

Sonnet en bouts rimés par le Sr Vadé1 

D’auteur et de savant à peine ai-je l’écorce.

Je n’eus jamais de goût pour apprendre le grec.

La science d’amour est celle qui m’amorce,

Je la pratique assez pour en devenir sec.

Jamais aux mœurs d’autrui je ne donne d’entorse.

C’est un maudit défaut que d’avoir trop de bec,

Il a souvent produit la haine et le divorce,

Et l’honneur en reçoit toujours plus d’un échec.

J’aime tous les humains, je respecte mon prince.

Me montre-t-on les dents ? aussitôt je les grince.

En affaire de cœur je suis plus fier qu’un duc.

Ma vie en quatre points seulement se renferme :

Les dieux ont mon encens, ma maîtresse a mon suc,

Je dîne chez Plutus, l’amour paie mon terme.

  • 1. Sonnet en bouts rimés par le Sr Vadé en réponse à quelques vers faits contre lui à l’occasion de ses poissarderies.

Numéro
$7437


Année
1750 décembre

Auteur
Vadé

Description

14 vers


Références

Clairambault, F.Fr.12720, p.357 - F.Fr.10478, f°507 r et 517r -  F.Fr.15154, p.183-84

Mots Clefs
Sonnet en bouts rimés par le Sr Vadé en réponse à quelques vers faits contre lui à l’occasion de ses poissarderies