Sans titre

Voltaire, qui des deux a la gloire des armes1 ?

Celui qui ne craint rien au plus fort des alarmes,

Ou celui qui craint tout, évitant les combats

Quoique deux fois plus fort en chevaux et soldats ?

Sont-ce là ces héros que tu prônes, Voltaire ?

Ta muse sur ce point ferait mieux de se taire.

  • 1. Lettre à Monsieur de Voltaire, poète juré de S.M. le roi de Prusse, et distributeur des lauriers de France, etc., etc., etc.

Numéro
$6218


Année
1745

Description

Sixain


Références

Reproduit dans Van Streen, p.495, dans le cadre des réactions hollandaises au poème de la bataille de Fontenoy

Mots Clefs
Satire de Voltaire et de son poème sur la bataille de Fontenoy