Sans titre

Comme on le mène et qu’il ira beau train,

Cet Attila qui d’un ton si hautain

Se promettait de ravager la France,

Qu’il va briller ce héros d’importance ;

Il passera le Grec et le Romain.

 

Hors de mesure, aux plaines de Denain,

Triste et confus il reconnaît enfin

Que le Français va toujours à la danse

          Comme on le mène.

 

Si le Batave appuyé du Germain

A bien voulu pour lui prêter la main,

Croire Heinsius et sa rare prudence,

L’État trahi par tant de complaisance

Voit à présent à son triste déclin

          Comme on le mène.

 

Numéro
$6908


Année
1712

Description

3 cuouplets irréguliers


Références

Clairambault F.Fr.12695, p.229

Mots Clefs
guerre de succession d'Espagne, le prince Eugène vaincu par Villars à Denain