Sans titre

Bruslard plus propre à composer

Discours académiques

Qu’à définir, qu’à décider

Questions théologiques

M’a fait la traduction

la faridondaine la faridondon

Elle abîmera le parti,

Biribi

A la façon de barbari

mon ami.

 

Thiard, dit-on, a résolu

De rougir sa calotte

Au molinisme il est vendu

Il en fait sa marotte

Oh, que la Constitution

La faridondaine la faridondon

Va lui donner un beau vernis

Biribi

A la façon de barbari

Mon ami.

 

Mailly peu content, ce dit-on,

Du titre d’Excellence

Voudrait que l’acceptation

Lui valut son Éminence.

Mais Bissy lui dame le pion

La faridondaine la faridondon

La calotte sera pour lui

Biribi

A la façon de barbari

Mon ami.

 

Le frère d’un grand président,

Homme de bonne mine,

Aime, dit-on, le bâtiment,

Ne hait pas la cuisine

Mais en fait de décision

La faridondaine la faridondon

Je m’en rapporterai à lui

Biribi

A la façon de barbari

Mon ami.

 

Chacun veut que sur le Normant

J’exerce aussi ma verve

C’est pour les grands événements

Qu’on le met en réserve

Aussi dans cette occasion

La faridondaine la faridondon

De l’Église il sera l’appui

Biribi

Comme il le fut au Port-Royal,

Mon ami.

 

Numéro
$6899


Année
1713

Sur l'air de ...
La faridondaine

Description

5 x 8

Notes

$5506,  $699 et $7173 formnt en réalité un seul poème comme il en est dans  F.Fr.15159.


Références

Clairambault, F.Fr.12695, p.209-11 - Maurepas, F.Fr.12627, p.187-88

Mots Clefs
Jansénisme, sur quelques évêques constitutionnaires, Brillard, Thiard, Mailly, Le Normant