Sans titre

Vive Messieurs nos maréchaux,

Fléau total des Impériaux

La même vigilance

Hé bien

La gloire de la France

Vous m’entendez bien.

 

L’un au Pô s’est fort distingué,

A Secchia l’autre a résisté

Ma fois, si le troisième, Hé bien

Garde l’Oglio, Vous…

 

Le petit Broglio, enfant d’esprit,

Galope en poste sans habit

Demander récompense, Hé bien,

De telle résistance, Vous…

 

Il dit, parlant à son bon Roi,

Mon papa fait de beaux exploits,

Il chevauche sans bottes, Hé bien,

Et se bat sans culottes, Vous…

 

Si l’on dit que vos généraux

Font reculer les Impériaux

N’ayant pas passé outre, Hé bien,

Envoyez l’avis [sic] , Vous…

 

Maillebois, général ardent,

Veut faire un coup fort éclatant.

Il veut la Mirandole, Hé bien,

Et donne sa parole, Vous…

 

On l’avertit en bon ami

De prendre garde d’être pris

Il se met en colère, Hé bien,

Dit qu’on le laisse faire, Vous…

 

Les Allemands à petit bruit

Passent le Pô et sont à lui.

Il fuit et se replie, Hé bien,

Laisse l’artillerie, Vous…

 

Dieu, prévoyant à nos malheurs,

Nous donne un roi pour défenseur,

A la Secchia nous range, Hé bien,

Et de suite nous venge, Vous…

 

Il nous ramène consternés

Et nous rassemble éparpillés

Sa valeur sans égale, Hé bien,

Nous fait vaincre à Gastalle, Vous…

 

Notons sans passer pour hâbleur

Son absence à notre malheur

Car à Parme il s’y trouva, Hé bien,

Et la gloire nous ouvre, Vous…

 

Ma foi, Messieurs nos généraux

Vous vous êtes donné le mot

De faire sans remise, Hé bien,

Sottise sur sottise. , Vous

Numéro
$8399


Année
1734

Sur l'air de ...
Vous m’entendez bien

Description

12 x 4 et reprise


Références

Stromates, I, 595-96

Mots Clefs
Guerre de succession de Pologne. Satire des généraux