Sans titre

Il n’est permis dans la loi de Moïse

De convoiter la femme du prochain ; 

La fille en cas condamné par l’Eglise 

Sodomiser est un acte vilain ;

Avoir recours quelquefois à sa main

C’est plus mal fait, témoin dans la Genèse

La mort d’Onan. Donc, ne vous en déplaise 

Pour son salut, faut prendre femme à soi.

Or j’aime mieux me damner à mon aise

Qu’en enrageant me sauver malgré moi.

Numéro
$8189


Auteur
Rousseau J.-B.

Description

Dixain


Références

F.Fr.12682, f°17r

Mots Clefs
Petit poème grivois