Sans titre

Les dieux ont vengé mon outrage.

Tu perds à la fleur de ton âge

Taille, beauté, faveur et bien ;

Et si ton orgueil te le cache,

Je t’apprends que tu n’es plus rien

Que l’épouse d’un pauvre bardache1.

  • 1. Le chevalier de la Ferté pour la marquise de la Ferté, sa nièce, lorsqu’elle épousa le marquis de La Carte.

Numéro
$8164


Année
1714

Sur l'air de ...
Savez-vous bien la différence

Description

Sixain


Références

Maurepas, F.Fr.12645, p.203

Mots Clefs
Dépit amoureux du chevalier de la Ferté à l'encontre de sa nièce.