Sans titre

Messieurs les prévôts des marchands1,

Que vous êtes d’habiles gens !

Jérôme, par sa vigilance,

Près d’un bûcher nous fait périr ;

C… par sa prévoyance,

Faute de bois nous fait mourir.

 

Heureusement ce C…

Quitte la place l’an prochain

Pour la céder à Mor…

Qui réunit toutes les voix

Pour avoir sur sa tête saine

De quoi fournir Paris de bois.

 

On dit que Messieurs les maris

De notre ville de Paris

Pour subvenir à la misère

 De ses habitant aux abois,

Offrent tous au Prévôt de France

Sous peu la coupe de leur bois.

  • 1. Les grandes eaux ayant arrêté l’approvisionnement du bois pour Paris, au point qu’il n’était plus permis que d’en délivrer une demi-voiture à qui que ce pût être, des langues malintentionnées ont dit que c’était pour procurer à la compagnie du commerce du charbon de terre un débit qu’elle n’acquiert point ; d’autres ont osé dire davantage, en rejetant la faute sur le bureau de la ville chargé de cette partie de la police On a saisi vîtement l’occasion et l’on a fait circuler d’assez mauvais couplets que voici sur l’air si analogue et si connu : M. le prévôt des marchands.

Numéro
$8080


Année
1783

Sur l'air de ...
Prévôt des marchands

Description

3 x 6


Références

CSPLI, t.XIV, p.210-11

Mots Clefs
Prévôt des marchands accusé d'être responsable de la pénurie de bois à Paris