Sans titre

Enfin Dorat est mort ; il faut donc que tout meurt :

Aux fastes des neuf soeurs on voit on nom inscrit.

La Harpe en rit, Fanier le pleure,

Et Beauharnais en perd d’esprit1.

 

  • 1. Ces deux derniers vers sont d’une allusion piquante.

Numéro
$8062


Année
1780

Description

Quatrain


Références

CSPL, t.X, p.16

Mots Clefs
Conséquence de la mort du poète Dorat