Sans titre

Voysin notre chancelier

Dit qu’on le traite en écolier,

Qu’évitant les carrières

Hé bien

On le met aux lisières

Vous m’entendez bien.

 

Quelques-uns pendent Desmarets

Pour moi, je n’y prends, je n’y mets

Il le sera peut-être

Mais c’est un rusé maître.

 

Le gentilhomme Pontchartrain

À, dit-on, réformé son train.

Il rougira de honte.

Bon, c’est un plaisant conte.

 

Le Rebours offre un million

A. Castel pour sa guérison.

Il tient bon cet apôtre,

Il fait comme les autres.

 

À présent on dit de nouveau

Qu’on ôte à Bercy son château.

Quelle malice extrême

Puisqu’il l’offre lui-même

 

Le sot hypocrite Bissy

Las des bien de ce monde ici,

Ne voulant plus paraître

Reprend son premier être.

 

De Torcy, seul de bonne foi,

À suivi le peuple et le Roi.

Le Régent le conserve

Pour son corps de réserve.

 

Au reste René d’Argenson

Ne lève plus si haut le ton.

Il garde la police

C’est là tout son office

 

Notre archevêque a le dessus

Le Tellier, vos soins sont perdus.

Après votre défaite

Il faut battre retraite.

 

À l’avenir, Père Tellier

Tâchez de vous humilier.

Soyez aussi paisible

Si cela est possible.

 

Vilains corbeaux, retirez-vous,

Renfermez-vous dedans vos trous.

Votre puissance est vaine,

C’est ce qui vous fait peine.

 

Tyrans de la religion,

Où est votre précaution ?

Le Ciel pour nous propice

Confond votre malice.

 

Affreux monstres d’iniquité,

Vous devriez être tourmentés

Dans de justes supplices

Qui feraient nos délices.

 

La mort de notre grand Bourbon

A borné votre ambition

Vous en mourrez sans doute

Sans savoir votre route.

 

Si ce bonheur nous arrivait,

Las, qu’on vous regretterait !

On pleurerait, je pense,

Comme on fait quand on danse.

 

Alors, paraissant devant Dieu,

Tous prosternés dans ce haut lieu

Vous demanderiez grâce

Sans avoir l’efficace.

 

Frappés de la main du Seigneur,

Vous reconnaîtrez votre erreur.

Vous ferez pénitence

Sinon, point d’indulgence.

 

Tant de malheureux innocents

Qui gémissent depuis longtemps

Sortent de l’esclavage

Où les mit votre rage.

 

Le Tellier a vu qu’au cercueil

Le crédit trouve son écueil

Ainsi finit la gloire

Hé bien

De la cohorte noire

Vous m’entendez bien.

 

Numéro
$6847


Année
1715

Sur l'air de ...
Vous m'entendez bien

Description

19 x 4 + refrain

Notes

Version allongée de $0079


Références

BHVP, MS 551, p.6847

Mots Clefs
Jansénisme, victoire annoncée des thèses jansénistes