Sans titre

D’un doux gouvernement l’heureux temps va renaître.

Nous trouvons en Philippe un père au lieu d’un maître.

Il fait bien voir qu’il est digne sang de nos rois.

Oui, grand prince, puisque tu rétablis nos lois,

Saisis l’occasion tandis qu’elle est propice.

Un prince de cinq ans sera longtemps novice.

Profite de ce temps que te donnent les dieux

Pour détruire à jamais un pouvoir odieux,

Ce pouvoir arbitraire et toujours tyrannique

Qui fit de nos États la misère publique.

 

Numéro
$6842


Année
1715

Description

Dixain


Références

BHVP, MS 551, p.214-15

Mots Clefs
Eloge du Régent