Sans titre

Le soldat voyant Charlot

Prêt à passer la rivière,

Disait : courons au galop

Pour lui tailler des croupières

Aie, aie, aie, Noailles,

Noailles, aie, aie, aie.

 

Mais ce brave général

Leur a dit : qu’allez-vous faire,

Charlot est un franc brutal,

Moi, j’ai l’humeur débonnaire, etc.

 

Quoi, sous les murs d’Hagueneau ?

Ah, c’est de trop près se battre,

Quand il sortira de l’eau

Je ferai le diable à quatre, etc.

 

Si Louis eût été là,

Lui qui craint peu la brûlure,

Il eût dit voyant cela,

Dieu, quelle heureuse aventure, etc.

 

Numéro
$2775


Description

4 x 4

Notes

Poèmes voisins : $3118 et $6583


Références

BHVP, MS 665, f°49v

Mots Clefs
Guerre de Succession d’Autriche, moquerie contre "Charlot"