Sans titre

Le douze novembre jour de saint René,

Ah, grand Dieu ! le beau pied de nez

Qu’on donne au méchant chancelier

Qui mit en souffrance

Toute notre France

Il est honni pour son bouquet,

V’la ce que c’est d’avoir mal fait.

 

Louis Seize sans être sacré

Oh ! q’c’est un Roi bien à mon gré,

De son peuple il est révéré,

Il voit sa tendresse,

Ses cris, son ivresse,

C’est un éloge bien flatteur

V’la c’que c’est qu’d’avoir bon cœur.

 

Les polissons enlèveront

Gin, Desirat, M. Reymont,

Avec eux nous congédierons

La vilaine clique,

Ces vils domestiques,

Chassés ainsi que des grigous

Com’le chancelier Maupeou.

Numéro
$7857


Année
1774

Sur l'air de ...
V'là ce que c'est

Description

3 x 7


Références

F.Fr.15141, p.438-39

Mots Clefs
Fin de la Réforme Maupeou. Retour de l'ancien parlement