Sans titre

Incessamment tous nos robins

Vont devenir des paladins

Lon lan la derirette

Car tous nos ducs se sont commis,

Lon lan la deriri.

 

Quelques Dames de Luxembourg

Ont pris congé de cette cour

Lon lan la derirette

Il restait encore la Didy,

Lon lan la deriri.

 

Prudence, sagesse et vertu

À la Meute ont pris le dessus

Lon lan la derirette

Depuis que règne la Mouchy,

Lon lan la deriri.

 

Certain basset périgourdin1

Fait fortune avec son engin

Lon lan la derirette

On l’appelle Petit Berry,

Lon lan la deriri.

 

Monseigneur, vous trouverez bon

Qu’on vous écrive sur ce ton

Lon lan la derirette

Tout ce qui se fait à Paris,

Lon lan la deriri.

 

On projette toujours beaucoup,

On n’exécute rien du tout

Lon lan la derirette

Que pour ruiner grands et petits,

Lon lan la deriri.

 

Le Parlement a remontré,

Le Régent quasi s’est fâché

Lon lan la derirette

Un grand ministre2 en a frémi

Lon lan la deriri.

 

Ce grand esprit si relevé

Qui trouve plus d’un débouché

Lon lan la derirette

Mérite bien d’être applaudi,

Lon lan la deriri.

 

Ceux de l’ancien gouvernement

Etaient gens sans expédient

Lon lan la derirette

Témoin notre Mississipi.

Lon lan la deriri.

  • 1. Le comte de Riom.
  • 2. Le cardinal Dubois.

Numéro
$7841


Année
1720 ?

Sur l'air de ...
Lon lan la derirette

Description

9 x 3 + refrain


Références

F.Fr.15141, p.312-14

Mots Clefs
Régent, exil du parlement, Riom, Dubois, Mississippi