Sans titre

Suivant l’avis du président

Ou par ordre de police,

On met la Portail au couvent

Suivant l’ordre du président.

Maurepas qui n’est pas galant,

Incapable d’entrer en lice,

Lui dit de partir à l’instant

Et de quitter son exercice.

 

L’on se récrie à l’unisson

Sur une aussi grande injustice

De captiver ce cotillon ;

L’on se récrie à l’unisson

Et l’on soutient avec raison

Qu’il y aurait plus de justice

De doucher de Chaulnes le con

Qui nous donne la chaude-pisse.

 

Noble Dame de la Mosson,

Trop cuisantes sont vos approches.

Vrai Dieu ! quelle étrange moisson,

Noble Dame de la Mosson.

Si le mal vient de D’Argenson,

Auquel vous en faites reproche,

Ce ministre de grand renom

N’est plus qu’un mauvais tournebroche.

Numéro
$7794


Année
1748

Sur l'air de ...
Triolets

Description

3 x 8


Références

F.Fr.15142, p.117-18

Mots Clefs
La femme du Premier président Portail mise au couvent pour inconduite; duchesse de Chaulnes