Sans titre

En frac anglais, peruque ronde,

Duport galoppait comme un fou

Il éclaboussait tout le monde

Qui pestait contre le grigou

Chien d’aristocrate, on le nomme.

Il allait sans être arrêté.

Laisez-le aller, dit un bonhomme,

Il traverse la liberté1.

  • 1. Extrait du Journal de la cour et de la ville, n°14 de juillet. Je passais dans une rue bruyante, beaucoup de gens se retiraient entre les bornes, effrayés d’un cheval ardent, conduit par un jeune homme en culotte et bottes anglaises, chapeau de joquet, etc. Deux femmes irritées invectivèrent le cavalier qui les éclaboussait et le traitèrent sans ménagement d’aristocrate. Aristocrate fut répéré par cent voix ; je doublai le pas pour reconnaître celui qu’on insultait. L’aristocrate était… M. Duport. (f°39)

Numéro
$7311


Année
1789

Sur l'air de ...
le serin qui te fait envie

Description

9 vers


Références

BHVP, 4-RES-0323, f°33r

Mots Clefs
fait-divers, Duport insolent