Sans titre

Voilà comme dans tout pays

Rien à présent ne réussit

L’Anglais qui se donnait le prix

Devant Carthagène

D’une audace vaine

S’en est retiré déconfit

Voilà comme tout réussit.

 

C’est ainsi que dans tout pays

Le Français veut être obéi

Un empereur il a choisi

Comptant faire niche

À toute l’Autriche.

Marie-Thérèse a tout déconfit.

Voilà comme tout réussit.

 

D’Orgueil l’Espagnol tout bouffi

A dit qu’il placera son fils ;

Dans Rome il veut placer les lys ;

Mais dans l’Italie

Malgré son envie

Philippe ne va qu’en esprit.

Voilà comme tout réussit.

 

Charles toujours à moitié gris

Jurait qu’il viendrait à Paris.

En courant il a réfléchi.

En quittant la rive

Du Rhin il s’esquive,

En renonçant à son pays

Voilà comme tout réussit.

 

Pendant que l’on vantait Fleury

Le secret était inouï

Il a passé au bon Louis

Malgré les querelles

De ces trois femelles

Ses hauts faits ne font aucun bruit.

Voilà comme réussit.

 

Posez que je n’ai rien dit

En vous remettant cet écrit.

Si vous le trouvez sans esprit

Qu’importe à ma muse ;

Si elle m’accuse,

Je n’en aurais aucun souci.

Voilà comme tout réussit.

 

Numéro
$7007


Année
1743

Sur l'air de ...
V’la ce que c’est qu’ d’aller au bois

Description

6 x 6 + refrain


Références

Clairambault, F.Fr.12710, p.125-26 - Maurepas, F.Fr.12646, p.103-04 - NAF.9184, p.376-77 - BHVP MS 550, f°29v-30v

Mots Clefs
guerre de succession d'Autriche, éloge de la politique française