Samuel Bernard

Sur Samuel Bernard
Or est monté depuis peu sur un char
Un échappé d'Ismaël et d'Agar1,
Qu'on connaît tel à son ton judaïque,
A son trafic, à sa mine hébraïque ;
Haro, dit-il, sur le jeune garçon !
Il faut le pendre, il a fait la chanson.
Qui te l'a dit, race de Mardochée,
Aux nations de tout temps reprochée ?
Qui chrétien est par fausse trahison,
Juge toujours contre droit et raison.

  • 1. Samuel Bernard, célèbre financier du XVIIe siècle n’était pas d’origine juive comme on l’a souvent répété, mais protestante. Il se convertit lors de la révocation de l’édit de Nantes et acquit à l’époque du ministère de Chamillard et du système de Law, une immense fortune qui lui permit de prêter des sommes considérables à Louis XIV et à Louis XV. Il fut anobli et créé chevalier en récompense de ses services. (R)

Numéro
$0238


Année
1717

Auteur
Rousseau J.-B.

Description

Dixain


Références

Raunié, II, 279-80 - Clairambault, F.Fr.12696, p.110 -  Maurepas, F.Fr.12628, p.339

Mots Clefs
Samuel Bernard, juif,