Sur le poète Roy

Sur le poète Roy1
Notre monarque, après sa maladie,
Était à Metz attaqué d’insomnie.
Que peu de gens l’ont pu guérir d’abord !
Roy le poète à Paris versifie2,
La pièce arrive, on la lit, le roi dort ;
De saint Michel la muse soit bénie3 !

 

Autre version:

Louis, après sa maladie

Etait à Metz attaqué d’insomnie.

Chacun pour l’endormir faisait un vain effort

Roy le rimeur dans Paris versifie.

La pièce arrive, on la lit, le Roi dort.

Que ne devons-nous pas à ce rare génie.

  • 1. Autre titre: Epigramme sur les vers faits par le poète Roy, chevalier de Saint-Michel sur la convalescence du roi
  • 2. Roy avait fait une pièce sur la convalescence du Roi imprimée à Paris le 29 août. (R)
  • 3. Le poète Roy a fait à Paris une pièce de vers sur la convalescence de Louis XV que j’ai trouvée fort belle. Cependant on a fait ce couplet pour la critiquer. (Castries)

Numéro
$1015


Année
1744

Auteur
Voltaire ?

Description

Sixain

Notes

Elliot Polinger, Pierre-Charles Roy, playwright and satirist, p.2226-27, attribue le poème à Voltaire.

 

 

 

 


Références

Raunié, VII 44 -  Clairambault, F.Fr.12711, p.265 -Maurepas, F.Fr.12647, p.208 - F.Fr.10288 (Barbier), f°178r-180v  - F.Fr.10477, f°81 - F.Fr.13651, p.353 - F.Fr.10478, f°524r - F.Fr.13657, p.180 et p.323 -F.Fr.21750, f°21v - NAF.9184, p.387 -  rsenal 3128, f°335r - Arsenal MS 3133, p.565 - Mazarine Castries 3988, p.422-24

Mots Clefs
Roy, poète, détournement malicieux de la convalescence du roi