Sans titre

Le public accueille ta veine1,
Et tu veux que ce seul Mécène
Fasse pour toi les premiers pas
Chez Messieurs de la Quarantaine ?
Pauvre Piron, tu perds ta peine :
Le public ne les connaît pas.

 

  • 1. Le poète Roy, qui est ennemi déclaré de l'Académie française, a adressé l'épigramme suivante au poète Piron, qui voudrait bien être de l'Académie, mais sans s'abaisser à de sollicitations désagréables. (Raynal)Comme Piron était désigné en quelque manière pour remplacer l’abbé Terrasson à l’Académie française, le poète Roy qui a toujours la fureur de médire, a lâché les épigrammes suivantes. Il paraît que les arrangements sont faits pour écarter Piron de l’Académie et y admettre le marquis de Bissy. - Voir également la suite de cette série contre l'Académie en $3933 et $3934.

Numéro
$3803


Année
1750

Auteur
Roy

Description

Sixain


Références

CLG Raynal, ed. Tourneux, I,173

Mots Clefs
Roy explique à Piron pourquoi il ne sera pas élu par l'Académie