Sans titre

Les libraires, dit-on, ont demandé main forte
Aux troupes de comédiens,
Et ceux-ci vont se joindre à leur cohorte.
Pauvres auteurs, que je vous plains !
Avec quoi ferez-vous la guerre ?
Ces Messieurs sont pour vous un fléau, j’en conviens,
Mais c’est un fléau nécessaire.
Que vous servirait-il de faire les mutins
Si des vivres ils vont vous couper les chemins ?
Vous vous rendrez bientôt avec votre doctrine
A discrétion par famine.

Numéro
$5544


Année
1719 mars

Description

11 vers


Références

Courrier politique et galant, 6 mars 1719

Mots Clefs
Rivalité auteurs, libraires, comédiens