Les princesses

Les princesses
De toutes nos princesses
Hélas ! que fera-t-on ?
Les faire chanoinesses
Y a trop de façon1;
Roche-sur-Yon seule
Au chapitre entrerait,
Si elle voulait2.

Pour la jeune et charmante
Princesse Charolais,
Faut la faire l’amante
De notre jeune roi,
Elle est vive et fringante,
Elle lui montrera
A faire cela3.

La princesse de Sens4
Et celle de Clermont5,
En grande diligence,
En Espagne s’en vont,
La reine, leur cousine6,
Maris leur trouvera
Dans ce pays-là.

La princesse du Maine
A les yeux si brillants
Que, sans beaucoup de peine,
Elle aura des amants,
Et madame sa tante7
Voudra bien lui montrer
A les épouser.

  • 1. Le collège des chanoinesses de Remiremont, le plus important de France au XVIIIe siècle, n’admettait que des personnes nobles ; or, les princesses de la maison de Bourbon‑Condé étaient filles d’une bâtarde de Louis XIV. (R)
  • 2. La famille des Conti, à laquelle appartenait Mlle de la Roche‑sur‑Yon, n’avait contracté aucune alliance avec les filles légitimées de Louis XIV. (R)
  • 3. « On dit que le jeune duc de la Trémoille était gagné par Mlle de Charolais qui devait lui faire dire au Roi certaines choses qu’on ne veut pas que le Roi sache. Cette princesse, qui est fort aimable, est fort décriée » (Journal de Marais). (R)
  • 4. Élisabeth‑Alexandrine de Bourbon, nommée Mademoiselle de Gex, puis Mademoiselle de Sens, fille de Louis II de Bourbon et de Mlle de Nantes, était la plus jeune des sœurs de M. le Duc. (R)
  • 5. Marie‑Anne de Bourbon, nommée Mademoiselle de Clermont, sœur de la précédente. Lemontey nous apprend qu’elle avait épousé secrètement un duc de Melun, tué à la chasse en juillet 1724, lors du voyage que le roi fit à Chantilly. (R)
  • 6. Mlle de Montpensier, fille du Régent, mariée à Louis Ier, roi d’Espagne, en 1724, par suite de l’abdication de son père Philippe V. (R)
  • 7. « C’est la comtesse de Toulouse qui a épousé ce prince après une longue galanterie. » (Note de Marais.) — La marquise de Gondrin, devenue comtesse de Toulouse, était une sœur du duc de Noailles. (R)

Numéro
$0570


Année
1723 / 1724 (Castries)

Sur l'air de ...
Margot la ravaudeuse (Castries)

Description

4 x 7


Références

Raunié, V, 6-7 - Clairambault, F.Fr.12699, p. 159-60 - Maurepas, F.Fr.12631, p.225-26 - Arsenal 2937, f°347r-347v - Mazarine Castries 3983, p.412-14 - Marais, II, 784-85

Mots Clefs
Revue des princesses mariables