Sans titre

Quand j’apprîmes que de ces lieux

On chassait la justice,

Je lume alors dans tous les yeux

D’où venait la malice.

Je devinai sans embarras

Qu’un prélat causait tout cela

Oh oh oh oh oh, ha ha ha ha

Il faut pas être sorcier pour ça la la.

 

L’clergé qui n’veut qnous abuser

Nous voulut faire accroire

Qu’alle s’était allé loger

Au Louvre dans sa gloire.

Je découvrîmes de là

Que c’nétait la guenon d’celle-la.

Oh oh oh oh oh, ha ha ha ha

Il faut pas être sorcier pour ça la la.

 

A Lamoignon Louis va d’mandant

Pourquoi l’état empire.

Le gros benêt le regardant

Reste muet, ne sait que dire.

Je l’instruisis de tout cela

Et le Roi m’en remercia.

Oh oh oh oh oh, ha ha ha ha

Il faut pas être sorcier pour ça la la.

 

Il rappelle son Parlement,

Li baille une ordonnance

Qui n’exprime pas nettement,

Ne parle que d’silence

Mais l’enregistrement porta

Un vrai remède à tout cela.

Oh oh oh oh oh, ha ha ha ha

Il faut pas être sorcier pour ça la la.

Numéro
$6797


Année
1754

Description

4 x 8 dont refrain


Références

Mazarine Castries 3909, p.431-32

Mots Clefs
Réjouissances pour le retour du Parlement