Sur le désir qu’ont les Parisiens de revoir le Roi

 

 

Sur le désir qu’ont les Parisiens de revoir le Roi

Dans l'absence du dieu du jour, 

Flore toujours soupire.

Cérès implore son retour,

Pomone le désire,

Toute la nature en langueur

L'appelle avec instance,

Nos vœux ont encor plus d'ardeur,

Louis, en ton absence!

Grand Roi ! tout Paris par ma voix

Aujourd'hui te conjure :

Cesse pour un temps tes exploits

Dont notre amour murmure,

Il est vrai que matin et soir

Nous chantons ta victoire,

Mais passer six mois sans te voir,

C'est payer cher ta gloire!

L'unique but de tes travaux, 

Est d'éteindre la guerre. 

Tu veux te priver du repos 

Pour le rendre à la terre,

Le sentiment d'un sort flatteur 

Nous donne l'assurance, 

Mais veux-tu nous faire un bonheur 

Qui vaille ta présence?

Vous qui soupirez après lui, 

Vous pouvez, grande Reine, 

Par votre amour et votre ennui 

Juger de notre peine ; 

Nous savons que de vous à nous 

La distance est immense, 

Mais nous partageons avec vous 

La même impatience.

Reviens donc, cher prince, reviens!

Fais cesser nos alarmes,

Nos transports t'apprendront combien

Tu nous plais, tu nous charmes,

Tu verras tous nos cœurs contents

Voler sur ton passage,

Les attraits les plus éclatants

Valent-ils ces hommages?

 

 

Numéro
$6033


Année
1744

Sur l'air de ...
Nous jousisons dans nos hameaux

Description

5 x 8


Références

Clairambault, F.Fr.12712, p.229 -Maurepas, F.Fr.12647, p.403-04 -  F.Fr.10477, f°164 - F.Fr.13657, p.109-11 - NAF.9184, p.391-92 - Barbier-Vernillat, III, 124-25

Mots Clefs
Réjouissances pour la guérision du roi et son retour à Paris