Sans titre

Je ne saurais chanter encor
Les agréments de la régence,
Car je ne vois point rouler l’or,
Ni qu’on ait banni l’indigence.
Quand je verrai courir l’argent,
Alors je louerai le Régent.

L’esprit de Dieu fit tout de rien
D’un souffle puissant et suprême ;
Hélas ! nous souhaiterions bien
Que le Régent en fit de même,
Et que son souffle intelligent
Créât beaucoup d’or et d’argent.

Vraiment je ne m’étonne pas
Si Son Altesse à la royale
Cherchait jadis dans les matras
Une pierre philosophale1 ;
Il prévoyait qu’étant régent
On voudrait qu’il fît de l’argent.

  • 1. Le duc d’Orléans, éloigné des affaires par Louis XIV, s’adonna, entre autres distractions, à l’étude de la chimie. « Il s’amusa, dit Saint‑Simon, à faire des compositions de pierres et de cachets à la merci du charbon, qui me chassait souvent d’avec lui, et des compositions des parfums les plus forts qu’il aima toute sa vie. » Dans un temps où le souvenir de la Brinvilliers et de la Voysin était présent à tous les esprits, et où l’on voyait des empoisonnements partout, cet amusement le rendit, à différentes reprises, victime de soupçons odieux. (R)

Numéro
$0086


Année
1716 (Castries) / 1715

Sur l'air de ...
Confiteor (Castries) / Dans le bel âge.

Description

3 x 6


Références

Raunié, I,131 - Clairambault, F.Fr.12695, p.741 -  Maurepas, F.Fr.12628, p.178 - F.Fr.12500, p.32 - F.Fr.12673, p.131-132 - F.Fr.12796, f°78v - F.Fr.13655, p.82 - F.Fr.15130, p.420-21 - F.Fr.15136, p.204-05 avec une strophe supplémentaire - Arsenal 2391, f°7v-16r -Arsenal 2930, p.87-88 - Arsenal 2937, f°140v - Arsenal 2961, p.257-58 - Arsenal 2975/3, p.27-28 - Arsenal 3115, f°129r-129v - Arsenal 3132, p.191 - Mazarine 2163, p.181-82 - Mazarine MS 2166, p.48-49 - Mazarine Castries 3981, p.429-30 - Lyon BM, MS1552, p.85-86 - Toulouse BM, MS 855, f°49v-50r (manque le 2ème couplet)

Mots Clefs
Régent