Sur la cure de l’œil du Régent

Sur la cure de l’œil du Régent
Aveuglé par les courtisans
Jusqu’ici Philippe a trouvé maint obstacle
A suivre de son cœur les désirs bienfaisants.

Un oculiste enfin nous prépare un miracle1.
Toi, doit la main hardie étalant son savoir
Inspire en même temps la crainte et l’espérance,
Ne manque pas ton coup, achève, fais-lui voir
Tous les maux qu’il a faits en deux ans de régence2.

  • 1. Il pensa devenir aveugle en 1717 (Besançon)
  • 2. Va, ne perds point de temps, achève et lui fait voir / L'état où nous a mis deux ans de sa régence (Besançon)

Numéro
$4853


Année
1717

Description

Huitain


Références

F.Fr.15141, p.63 - Arsenal 2937, f°163r-163v - 2975/3, p.114-15 - Arsenal 3128, f°258v - Besançon BM, MS 561, p.

Mots Clefs
Régent, régence, maux