Sans titre

Que la peste soit en Provence1,
Ce n’est pas notre plus grand mal ;
Ce serait un bien pour la France
Qu’elle fût au Palais-Royal.
En abattant deux ou trois têtes
Elle en conserverait cinq cents.
Badauds, vous en serez exempts,
Car elle n’en veut point aux bêtes.
Mais pour la santé du Régent
Ce serait une bonne affaire
Que la peste prît à l’argent :
Il songerait à s’en défaire.

  • 1. Vers à l'occasion de la peste qui fait un furieux ravage dans la ville de Marseille depuis le commencent d'août 1720

Numéro
$0406


Année
1720 (Castries)

Sur l'air de ...
Réveillez-vous, belle endormie (Castries)

Description

12 vers


Références

8r - Raunié, III,227 - Clairambault, F.Fr.12697, p.361-62 et p.427 --Maurepas, F.Fr.12630, p.206 et 271 -  F.Fr.9351, f°170v - F.Fr.15141, p.66 - Arsenal 2961, p.631 - Arsenal 3128, f°260v - Arsenal 3231, p.534 - - BHVP, MS 670, f°47v-48r - BHVP, MS 703, f°14r - Mazarine Castries 3983, p.101 - Besançon BM, MS 561, p.63 - Barbier, Chronique, t. I, p. 467

Mots Clefs
Régent, peste, Provence,