Sonnet à Mgr le duc d'Orléans

Sonnet à Mgr le duc d’Orléans
Prince né pour le sceptre et digne d’un empire
Et que le Ciel a fait pour nous donner la loi.
La France n’a jamais soupiré pour un roi
Comme elle fait pour toi sans oser te le dire.

Déjà par tes projets ta sagesse elle admire,
Et l’Europe connaît ce qu’on vantait de toi,
Ton esprit infini pour le royal emploi,
Ton immense savoir qui peut à tout suffire.

L’ignorance et l’erreur qu’on a vu tout gâter
Ne sauraient te surprendre et jamais t’arrêter ;
Plus grand que le soleil tu perces tout nuage.

Mais le Ciel qui t’orna de tous ces dons divins
Ne crut pas faire assez, te donnant en partage
Des anges tout l’esprit, sans les cœurs des hommes. (sic)

 

Numéro
$3555


Année
1715 septembre

Description

Sonnet


Références

F.Fr.12796, f°75

Mots Clefs
Régent, panégyrique