Réflexions sur la mort du duc d’Orléans

Réflexions sur la mort du duc d’Orléans
Que servit dans ses jours au régent de la France
D’avoir tout fait plier sous son bras et ses lois ?
Naissance, esprit, savoir, éclat, richesses immenses,
Pour lui, dans un instant, tout partit à la fois.
Donc à la mort s’enfuit toute humaine puissance
Et rien n’est permanent que le maître des rois.

 

Numéro
$4809


Année
1723


Références

Arsenal 3128, f°123r

Mots Clefs
Régent, mort, réflexions, vanité