Epigramme sur le régent

Épigramme sur le Régent
L’empyrée, en courroux de voir que sur la terre
On gardait trop longtemps le prodige des dieux,
Ce héros redouté dans la paix, dans la guerre,
Par Atropos lui fait fermer les yeux,
Et le Destin se sert d’un seul coup de tonnerre
Pour le placer parmi les dieux.
A cette courte et légère peinture,
Passant, reconnais-tu ce prodige qui dort ? —
Mais non, Philippe n’est point mort ;
Il n’est point dans la sépulture ;
Il est parmi les Immortels.
Dresse-lui des autels. —
Je respecte tes pleurs et ta douleur secrète,
Passant, c’est toi que je regrette.

Numéro
$0558


Année
1723 décembre

Description

14 vers


Références

Raunié, IV,276 - Clairambault, F.Fr.12699, p.61 - Maurepas F.Fr.12631, p.97

Mots Clefs
Régent, mort, bilan